Comment remplacer des joints de carrelage usagés ?

L’humidité et le temps font des ravages sur les joints de carrelages. Altérés par le calcaire, ils changent de couleur et les dégâts sont de plus en plus apparents. Avec le temps, ces revêtements perdent leur apparence d’origine. Quelques travaux de restauration sont indispensables. Faire appel à un professionnel représente un investissement supplémentaire. Alors, on se tourne vers des techniques réalisables soi-même. Il faudra mettre la main à la pâte et se munir de quelques outils de chantier.

Retirez les joints de carrelage usés

La première étape est la phase la plus fastidieuse, il faut donc faire attention. Elle consiste à enlever délicatement les joints de carrelage usés sans abîmer ce dernier. Pour ce faire, il est préférable de les retirer à l’aide d’un grattoir à carrelage, d’un marteau ou d’un burin plat. Ces outils permettent d’éviter d’endommager les carreaux. Veillez à ne pas écorner le bord de vos carreaux. Une fois que les joints sont enlevés, passez un aspirateur afin de nettoyer tous les résidus des joints. Ensuite pour enlever les restes de poussières entre les carreaux, utilisez une serpillière ou un chiffon humide. Puis laissez-les sécher.

Préparez les mortiers à joint

La deuxième phase se base sur la préparation des éléments indispensable pour la mise en place des nouveaux joints. Une fois que le chantier est sec et nettement propre, il est temps de préparer les mortiers à joint. Vous en trouverez auprès de votre fournisseur antérieur ou dans les magasins de bricolage. Deux choix sont à votre disposition soit un mortier à joint déjà prêt à l’emploi soit un mortier en poudre. Pour la préparation de ce dernier, délayez la poudre dans l’eau tout en respectant les proportions et les consignes indiquées sur l’emballage. Mélangez bien jusqu’à ce que vous obtiendrez une pâte homogène.

Posez les nouveaux joints de carrelage

Après avoir établi toutes les étapes citées ci-dessus, il est temps de poser les nouveaux joints de carrelage. Pour ce faire, remplissez de mortier à joint déjà préparé les espaces entre les carreaux à l’aide d’une truelle. Ensuite, veillez à bien pénétrer les joints avec une raclette en caoutchouc. Lissez-les bien et n’appuyez pas trop fort pour éviter de les creuser. Une fois sec, retirez les excédents à l’aide d’une éponge humide. Remplacer des joints de carrelage n’est pas une tâche facile. Il exige un travail délicat et soigneux pour ne pas endommager les anciens carreaux. En cas de difficulté, faites appel à un professionnel.

Comment nettoyer sa toiture ?
Comment percer du béton ?