Quel est le statut d’un artisan ?

Le métier d’artisan intéresse beaucoup plus d’étudiants ces derniers temps. Cette situation est due au fait que le service rendu rapporte beaucoup alors qu’il ne suffit que d’un savoir-faire pour le réaliser. Un artisan expert peut gagner beaucoup d’argent que vous le pensez.

Les conditions pour avoir le statut d’artisan

Le statut d’artisan n’est pas donné à tout le monde. La détention de quelques diplômes relatifs à la spécialité choisie par la personne est nécessaire. Au moins, un artisan doit avoir un CAP ou un BEP dans la liste de ses diplômes obtenus. Pour les artisans qui sont autodidactes ou ont hérité leur savoir-faire grâce à leurs ancêtres, apporter la preuve d’au moins une expérience de 3 ans dans le métier est nécessaire. Être artisan n’est pas un statut juridique. Étant donné que c’est une autorité administrative qui le délivre, il s’agit d’une simple reconnaissance professionnelle. Par conséquent, il n’existe pas d’ordre d’artisan. Ce titre est aussi accordé à toutes personnes qui participent à la prestation de service et en fait son métier. À titre d’exemple, si un artisan reconnu est aidé par son fils dans son métier, au bout de trois ans, ce fils qui l’aide sera aussi qualifié d’artisan professionnel.

Le statut d’indépendant de l’artisan

L’artisan est un travailleur indépendant qui gagne sa vie en rendant service à ces clients en usant de son savoir-faire. L’artisan est aussi autorisé à vendre des produits dont ses clients auront besoin, mais cela se limite à sa fonction. Autrement dit, un plombier ne pourra pas vendre des sacs artisanaux même si un sac est aussi un produit artisanal. Il ne peut que vendre des tuyaux et des matériaux qui s’y rattachent. Le statut d’un artisan juridiquement parlant est celui d’un chef d’entreprise indépendant. Même s’il travaille seul, son statut juridique est similaire à celui d’une personne qui exerce son travail pour son propre compte. Il doit alors être indépendant économiquement. S’il arrive qu’il décide de créer son entreprise, ses salariés ne doivent pas dépasser le nombre de 10 personnes.

Les types d’artisan existants

Le plus connu est l’artisan d’art. Ces artisans se chargent de réaliser des produits artistiques. Les artisans les plus professionnels sont qualifiés de maîtres artisans. Pour obtenir ce type de statut d’artisan, ce dernier dispose d’au moins 2 ans d’expérience dans son métier et il doit avoir été enregistré depuis au moins 10 ans. Pour les artisans commerçants, une double immatriculation est requise. La première doit se faire auprès des registres des métiers et le second est faite auprès de la chambre de commerce.

Quels sont les différents métiers de l’artisanat ?
L’artisanat en France en chiffres